Mon quotidien dans le sud

Bonjour à tous ! Comme vous l’avez peut-être vu sur les réseaux sociaux, j’ai malheureusement dû écourter ma saison dans le sud à cause de problèmes personnels. Mais rassurez-vous, ce n’est rien de grave et mon patron a pu trouver un remplaçant rapidement, ce qui me soulage pour lui ! Bien qu’à présent, je sois de nouveau fraîche et dispo pour les blogs, je me suis dit qu’après tout ce serait quand même sympa de vous décrire à quoi ressemblaient mes journées, et aussi vous montrer quelques photos du bord de mer occitan, que vous trouverez juste au-dessus de ce paragraphe !

Le service du midi, le plus tranquille !

J’arrive généralement dans les eaux de 10h00, car certains clients aiment bien venir prendre leur café en terrasse. J’installe donc ma machine à café sur le comptoir (qui fait aussi office de rangement et d’accueil), je nettoie mes tables et je fais la mise en place des premiers couverts. Je vais également chercher de l’eau pour arroser les taupières qui entourent la terrasse, et qui contiennent de très jolis lauriers roses et blancs (les lauriers étant très communs dans cette région).

Ils étaient un peu défraîchis quand je suis arrivée !

 Nous avons une terrasse avec une capacité de 36 couverts, ce qui peut sembler peu, mais qui donne rapidement du fil à retordre lorsque l’on n’est qu’un serveur et un cuisinier/plongeur ! (Vous l’aurez compris, j’étais dans un tout petit établissement où il fallait donner plus de temps et d’énergie que dans une grande enseigne).

Après cela, je passe un coup de balai et de serpillère dans notre long couloir et je nettoie également nos toilettes, car la cuisine se trouve à une trentaine de mètres de la terrasse.

J’aide ensuite mon patron à décharger les courses de la journée (la cuisine étant très petite, notre espace de stockage est donc également très réduit, et faire les courses chaque jour est une nécessité).

Je prends alors mon repas du midi, puis j’attaque le service jusqu’à 15h00 environ. Le premier service est la période de la journée où nous avons le moins de clients, car en général, tout le monde est à la plage et préfère donc se restaurer dans les restaurants les plus proches. Je peux donc souffler car ce service est généralement très tranquille et sans stress pour moi. J’en profite alors pour nettoyer les menus, la cafetière, bref tout mon environnement de travail.

De 16h00 à 18h00 : la sieste !

Je vous avoue qu’en général, je profite de mon après-midi pour dormir un peu et me reposer, car même si l’activité du midi est moins intensive, elle n’en est pas moins fatigante avec la chaleur qui règne. Je dors donc un peu, ou si je ne me sens pas fatiguée, j’en profite pour faire le tour des plages et ramasser du bois flotté pour ma mère (car elle m’a demandé de lui en ramener une quantité astronomique pour réaliser certains produits de sa boutique, notamment de sapins de Noël en bois flotté dont elle a déjà plusieurs commandes. Et oui, dans la famille on s’entraide haha !). Le reste du temps, je m’accorde un peu de répit pour pouvoir blogguer un peu et consulter mes réseaux sociaux.

Puis... le rush du soir !

Ce service est évidemment le plus éprouvant pour moi, car nous avons beaucoup plus de monde le soir. Il faut donc que je réinstalle les tables, prépare les gâteaux apéritifs et le pain, puis que je recharge les salières et les poivriers si besoin.

Puis arrive l’heure fatidique, celle où tous les clients arrivent en même temps, et où je dois à la fois accueillir, placer aux tables les plus stratégiques, prendre les commandes, servir, débarrasser, redresser les tables pour les clients suivants, préparer les cocktails, cafés, thés et même les desserts, puis encaisser tout ce beau monde. C’est tellement rapide à écrire, je rêve parfois que ce soit aussi facile et rapide à faire haha ! Je suppose que les serveurs expérimentés sauront mieux appréhender ce genre de situation que moi, même si pour une capacité d’autant de couverts il faudrait au moins deux serveurs pour assurer un bon service. Mais on est aussi là pour ça, et s’il y a du monde c’est tant mieux car c’est le but.

Tant bien que mal, mon patron s’active quant à lui en cuisine pour sortir toutes les assiettes des clients, tandis qu’un collègue s’occupe de la plonge. Autant vous dire qu’à la fin de la journée, nous avons tous les pieds explosés !

Lorsque nous avons enfin encaissé les derniers clients, je m’active à nettoyer toutes les tables, puis je range chaque élément de mon environnement de travail dans notre local. J’arrose une dernière fois les lauriers, qui ont vite soif avec la chaleur du sud.

Et enfin, je peux partir me coucher ! En espérant trouver de la place où me garer en ville haha. Voilà donc mon petit quotidien dans le sud cet été !

Et vous, quelle est votre routine en ce moment ?
A propos
Je suis Marion, 24 ans, j'habite en France à Saint Nazaire et je me définis comme une incorrigible optimiste !

9 Commentaires

  1. Wouah, je n’ai jamais vraiment réalisé ce qu’était le quotidien de serveur et je te tire mon chapeau ! Cela doit être une sacrée expérience ! Je me demandais du coup si c’était ton secteur de travail habituel ou juste pour les vacances ? J’avoue ne pas te connaître encore très bien ^^

    Des bisous

    1. Haha pas du tout, c’est un job qui m’est tombé dessus par hasard, à la base j’ai un diplôme en commerce international, pas tout à fait la même chose 🙂 et pourtant le job de serveuse est celui qui m’a le plus plu entre les deux. Comme quoi, on se découvre toute sa vie ! Gros bisous !

    1. Merci Manon ! Ton chéri a en effet beaucoup de courage, c’est vrai que c’est épuisant, mais tellement valorisant en même temps ! 🙂 J’ai hâte de retrouver ton site, gros bisous à toi aussi ma belle ! <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *