Mon secret pour trouver votre vocation

J’aimerais vous parler d’une méthode simple, mais incroyablement efficace pour démarrer son propre développement personnel et ainsi trouver sa vocation, ou même juste partir à la recherche de soi.

Que ce soit pour se concentrer sur les aspects à améliorer dans sa vie, la recherche d’une passion ou tout simplement d’un métier qui nous plaît, c’est une méthode à laquelle j’ai eu recours et qui m’a grandement aidée à y voir plus clair dans ma vie.

Cela peut prendre beaucoup de temps, plusieurs semaines voire plusieurs mois avant de trouver réellement ce que l’on veut. Mais l’issue de ce travail est réellement bénéfique, et je vous encourage vivement à le faire même si vous n’êtes pas encore sûr de la direction dans laquelle vous voulez aller. Mais en quoi consiste donc ce travail ?

 

Faire des listes

Et oui, c’est simple comme bonjour me direz-vous. Pourtant, au moment d’écrire votre première liste, vous vous rendrez vite compte que le stylo ne glisse pas sur le papier aussi rapidement que vous l’auriez pensé. Le but de ce genre de liste, c’est de répondre à une question que vous vous posez : quel genre de métier est fait pour moi ? Beaucoup de gens ont des passions, comment trouver la mienne ? Etc.

Si vous êtes un adepte des méthodes traditionnelles, tout ce dont vous aurez besoin est d’un stylo et de papier (préférez quand même les carnets aux feuilles volantes, question d’organisation).

En ce qui me concerne, j’utilise l’application Evernote pour m’y retrouver plus facilement sur mon téléphone.

A présent, voici les listes que je vous conseille de faire pour constituer la base de votre recherche :

 

Ce que vous aimez

Cela peut paraître enfantin. Pourtant, la question est tellement vague que vous ne savez pas par quoi commencer. L’astuce est justement de ne pas trop réfléchir, et d’écrire spontanément ce qui vous passe par la tête. Si vous aimez le chocolat, écrivez que vous aimez le chocolat. Si vous aimez dormir, écrivez que vous aimez dormir et ainsi de suite. Le but est dans un premier temps de regrouper toutes vos idées sans ordre précis. Le tri viendra plus tard…

 

Ce que vous n’aimez pas

En général, on distingue plus facilement ce que l’on n’aime pas de ce que l’on aime. Et il est tout aussi important de le savoir, car c’est ce qui vous permettra de rayer de la carte bon nombre d’informations. Par exemple, si vous recherchez un métier en rapport avec votre formation en commerce mais que vous n’aimez pas négocier, il serait peut-être sage d’envisager une autre formation ou d’intégrer un autre secteur d’activité.

 

Vos qualités

Se trouver des qualités peut être difficile, en particulier lorsque l’on manque de confiance en soi. Ou peut-être sous couvert de modestie ? En tout cas, votre travail consiste aussi à réaliser qu’est-ce qui fait de vous une personne intéressante et sur qui l’on peut compter. Mais surtout, vos qualités peuvent aussi déterminer quel travail ou formation vous correspondrait le mieux.

 

Vos défauts

A n’en pas douter, vous possédez sans doute aussi quelques défauts. Il peut être judicieux de les mettre à plat pour déterminer si ce sont simplement de jolis défauts qui font votre charme et votre personnalité, ou si certains d’entre eux représentent un frein dans vos relations et dans votre vie au quotidien. Dans ce cas, vous saurez sur quels aspects vous devrez vous améliorer…

 

Ce qui vous gêne dans votre vie actuelle

Une autre étape importante est de faire le récapitulatif des raisons pour lesquelles vous ne vous sentez pas pleinement épanoui à ce jour. Y a-t-il des situations auxquelles vous pouvez remédier ? D’autres par lesquelles vous vous sentez bloqué ? Ca peut ne paraître rien, mais en vous livrant à cet exercice vous pourriez bien être surpris par les révélations que vous ferez.

 

Trier et faire le bilan

Vous voilà désormais avec de longues listes sans queue ni tête, mais déjà vous devriez avoir fait la lumière sur une bonne partie de votre personnalité. Maintenant, il faut essayer de répondre à la question que vous vous êtes posée en démarrant ces listes : qui suis-je ? Que suis-je censé faire ?

Vous possédez désormais de précieuses informations. Vous savez ce que vous aimez. Pourquoi ne pas faire un classement de ce que vous préférez et voir s’il pourrait s’en dégager un éventuel centre d’intérêt ou même une passion ?

Vous savez aussi ce que vous n’aimez pas, c’est l’occasion d’établir un tableau de ce que êtes en mesure de pouvoir tolérer, et de ce que vous pensez ne pas du tout pouvoir apprécier.

En réalité, vous pouvez faire bien plus que 5 listes, la finalité est simplement de trouver qui l’on est en regardant d’où l’on vient pour déterminer où l’on va.

 

Et vous, quelles sont vos listes ?

Copyrights photo : Stocksnap

Commentaires

Tu peux réagir à cet article ou me poser une question, j'y répondrai aussi vite que possible ! :)

  • Nais

    J’ai suivie des cours sur les projets personnels et professionnels avec un bilan personnel à travailler. Cela permet de mettre des mots sur ce que l’on est et n’est pas et je retrouve mon bilan à travers ton article !

    Des bisous

    • MangueCoco
      Nais

      Merci Nais ! 🙂 Je pense également que mettre des mots sur ce que l’on est peut être un travail intéressant à effectuer lorsque l’on ne sait pas par où commencer. Gros bisous !

  • MAG

    Les listes, j’en ai fait, j’en fait encore mais mentalement.
    Je pratique aussi la liste en deux colonnes, avantages – inconvénients avant toutes grandes décisions. Rien de tel pour assumer ses choix, sans enthousiasme exagéré ni regret futur.