Bien-Être

Se découvrir avec l’ouverture d’esprit

Par MangueCoco

Si vous avez vu le film Yes Man avec Jim Carrey, vous vous souvenez sûrement des aventures incroyables qui arrivent au héros lorsqu’il décide de suivre les conseils d’un guru du développement personnel, et qu’il se met à dire oui à chaque opportunité se présentant à lui. En cassant simplement sa routine et en s’ouvrant à un nouveau champ des possibles, il réalise que son quotidien peut radicalement changer et devenir tout d’un coup plus excitant. Et bien c’est à peu près ce qu’il se passe lorsque l’on ouvre son esprit : on perçoit le monde sous de nouvelles perspectives, et cette curiosité nous permet d’expérimenter de nouvelles aventures. Bon, on ne fera pas non plus comme le héros du film qui finit par dire oui à tout et n’importe quoi, quitte à se retrouver parfois dans des situations délicates.

En vous racontant mon expérience dans un village naturiste, vous avez été assez nombreux(ses) à me dire que je devais avoir une très grande ouverture d’esprit pour prendre une telle décision. Ce qui m’a assez surprise en réalité, car je ne me considère pas spécialement plus ouverte d’esprit qu’un autre. Je me suis alors demandée d’où pouvait venir cette différence de perspective entre les individus ; serait-ce, comme en politique, une simple question de point de vue générée au fil du temps par des expériences et des vies différentes ? Mais dans ce cas, pourquoi est-il si difficile d’imaginer qu’on puisse un instant se placer dans la peau de l’autre ?

Qu’est-ce qui empêche l’ouverture d’esprit ?

Et l’ennemie jurée de l’ouverture d’esprit est : la peur

Plus précisément, il s’agit de la peur de l’inconnu. C’est quelque chose qu’on ne connaît pas, qui n’est pas palpable et qu’on ne peut pas immédiatement jauger à moins d’en faire l’expérience, ce qui est évidemment hors de question puisqu’on a trop peur pour ça. Alors on va se baser sur d’autres expériences, assez similaires, pour imaginer ce qui pourrait advenir si on testait cette nouvelle idée ; et bien souvent, ces précédentes expériences ne se sont pas révélées grandioses, alors ça ne nous incite pas vraiment à sauter le pas pour vérifier si la nouvelle idée est moins pourrie que les autres ou pas.

Je me souviens par exemple d’une sortie scolaire dans les grottes de Nemours, qui aurait pu être une visite spectaculaire si je n’avais pas développé cette phobie éphémère des éboulements (un calvaire que j’ai fait subir à ma mère qui était pour le coup accompagnatrice, et que j’assénais de pleurs pour sortir de là au plus vite ! Je pense qu’elle a dû avoir un peu honte de moi). Et bien figurez-vous que ce souvenir m’a empêchée plus tard de profiter d’un séjour incroyable dans une maison troglodyte, tout ça parce que je m’étais persuadée que cette phobie était réelle ; alors que je n’avais aucun problème à passer sous des ponts, des tunnels, et même d’autres grottes. Bref, j’ai préféré faire ma chochotte à cause d’une phobie-fantôme, plutôt que de passer un week-end génial dans la roche. Au lieu de me souvenir des balades qui se sont bien déroulées sous ces ponts et tunnels, j’ai préféré rassurer ma peur en me rappelant du pire souvenir que j’avais en la matière.

Je dis bien ‘’phobie-fantôme’’, car les vraies phobies ne sont pas à prendre autant à la légère et nécessitent au contraire un véritable suivi psychologique (si tant est que l’on cherche à s’en débarrasser évidemment).

Une deuxième ennemie de l’ouverture d’esprit : l’incompréhension

Difficile en effet d’avoir envie de tester quelque chose dont le sens nous échappe totalement ! On décidera bien souvent de la dénigrer avant même de l’avoir testée, tout simplement parce que nous ne la comprenons pas et que nous n’avons résolument pas envie de la comprendre. Et lorsque nous avons des convictions, c’est là qu’il sera le plus difficile de nous faire changer d’avis. Bienvenue en politique !

La dernière ennemie : la routine

Avec nos petites habitudes, nos traditions et notre petit confort, difficile de casser ce cocon qui nous protège et nous rassure. Le soir, nous avons envie de nous poser au fond du canapé, et aucune sortie entre amis ou collègues ne pourrait changer ça. Et c’est très bien, il n’y aucun mal en soi à préférer la douceur d’une routine bien rôdée qui ne nous réservera jamais de mauvaise surprise. Mais refuser constamment les invitations extérieures ne vous aidera bien évidemment pas à devenir plus ouvert d’esprit, et vous risquez même d’inviter un nouveau parasite à la maison : l’ennui.

Donc pour s’ouvrir au monde…

… Il faudra bien en passer par là : casser ces trois ennemies de l’ouverture d’esprit. Casser votre peur, votre incompréhension ou votre routine. Et c’est bien sûr ici que les choses deviennent un peu plus coton : car comment faire tout ça ?

Sortir de votre zone de confort

Certains détestent le terme ‘’zone de confort’’, qui non seulement d’être une expression passée de mode, implique également de sortir des sentiers battus et prendre des risques démesurés. Toutefois, n’est-ce pas aussi ce dont il s’agit quand on cherche justement à s’émanciper et découvrir de nouvelles choses ?

Adolescente, j’étais pleine de peurs (et aussi de convictions) : j’étais persuadée que je ne m’en sortirais jamais seule, que je ne réussirais jamais à être à l’aise en public, etc, etc. Bref, j’avais la prétention de connaître l’avenir avant même de l’avoir vu. Puis finalement, je me suis retrouvée à tester certaines choses (les premières par contrainte, les suivantes par choix) : et je me suis aperçue qu’en fait, le monde n’était pas si dangereux que ça, et que j’étais capable de beaucoup plus de choses que je ne le pensais. J’ai d’ailleurs découvert qu’en ouvrant mon esprit, cela me permettait d’acquérir autre chose d’encore plus précieux : la confiance en soi.

Y aller progressivement

Être ouvert d’esprit, cela ne signifie pas nécessairement prendre la décision du jour au lendemain d’acheter un billet pour la Tanzanie et aller escalader le Kilimandjaro, quand on n’a de base aucun intérêt pour la randonnée. Les pas les plus importants sont les premiers, et il est inutile de les précipiter : le plus fun sera de commencer par des détails plus petits, mais qui ont autant d’importance, comme changer de route pour aller au travail, tester un nouveau plat, un nouvel endroit de votre ville, etc.

Ne faites jamais quelque chose à contrecœur. Sous prétexte que vous voulez être plus ouvert d’esprit, ce serait justement contre-productif d’accepter quelque chose qui vous fait horreur, ou qui vous chamboule trop brusquement. C’est un coup à ne plus du tout vouloir tester quoi que ce soit ! Comme pour tout, faites les choses progressivement, et partez de l’expérience qui vous paraît la plus sympathique vers celle qui nous interpelle le plus.

Mettre son jugement de côté

Le regard que vous portez sur certaines personnes n’est peut-être pas aussi justifié que vous le croyez. Sur quoi nous basons-nous d’ailleurs pour juger quelqu’un ? Sur ses vêtements, sur sa manière de s’exprimer, sur son comportement en société ? Mais connaissons-nous seulement son histoire ?

Je me suis retrouvée dans cette situation où j’ai fini par être vraiment excédée par une collègue de travail, qui me paraissait un peu tire-au-flanc et pas vraiment solidaire. Puis un jour par accident, au gré d’une période creuse où on avait peu de travail et donc plus de temps pour discuter, j’ai réalisé avec stupéfaction que nous avions quasiment le même parcours, qu’elle avait finalement ses raisons pour travailler lentement et que son manque de solidarité n’était en fait qu’un trait de personnalité qui l’empêchait de porter sa concentration sur autre chose que sur ses propres tâches. Je l’ai jugée trop vite, et j’ai eu honte.

L’ouverture d’esprit sert aussi à éviter ce genre de jugement trop hâtif ; dès que l’on commence à émettre une opinion sur quelqu’un ou quelque chose, il peut être bon de commencer par se poser de simples questions : pourquoi cette personne agit-elle ainsi, aurais-je le même état d’esprit si j’avais vécu tout ce que cette personne a vécu, qu’est-ce que cette personne a bien pu vivre pour en être là aujourd’hui, etc.

Finalement, être ouvert d’esprit nécessite aussi de ranger sa fierté, sa vanité et ses opinions de côté, et de regarder les choses de manière humble et modeste, sans chercher à immédiatement colporter de jugement sur ce qui nous apparaît différent.

Quel processus long et fastidieux que d’acquérir cette fameuse ouverture d’esprit ! Mais comme tout voyage, ce n’est pas l’arrivée qui compte : c’est le parcours. 😊

Et vous, que pensez-vous de l'ouverture d'esprit ?

Commentaires

  • Grace

    27 juin 2017

    Hello ma belle,
    Encore un autre super article que j’avais déjà repéré mais j’attendais de vraiment me poser pour le lire. Comme pour tous tes articles profonds j’aime me poser tranquillement et lire avec concentration.. Tu parles là d’un sujet important. C’est vrai que la peur nous bloque de beaucoup de chose, et qu’une fois dans notre routine qui semble être une vraie forteresse on va devoir faire face à l’ennuie qui elle est plutôt mortelle. Je suis ravie de lire cet article car justement depuis quelque temps je m’étais rendue compte que je tournais trop dans ma routine et comme tu dis il suffit juste de petits changements pour que les choses changent, ce que j’ai fais et c’était plutôt agréable!
    Je pense en effet que tu as une belle ouverture d’esprit, rien que le fait que tu ailles assez loin dans tes réflexions et que tu en fasses des articles prouvent que tu aimes le changement et que tu n’as pas tellement peur de lui. Personnellement je pense que tout se passe dans notre tête, comme ton histoire de phobie fantôme, nous nous mettons parfois tellement de barrières pour des choses simples qu’au final nous passons à coté de belles choses. En ce qui concerne le jugement , je suis totalement d’accord avec toi, on devrait plus souvent se souvenir qu’on ne connait pas l’histoire d’une personne pour pouvoir le juger, et parfois même lorsqu’on la connait, on ne devrait pas juger car tant qu’on a pas vécue sa vie on ne peut pas réellement se mettre à la place de l’autre. Gros bisous ma belle et merci pour ce bel article

    Répondre à Grace
    • MangueCoco

      27 juin 2017

      Un grand merci Grace, j’adore lire tes messages qui sont toujours plein de réflexions justes et poussées ! J’adore le début de ton paragraphe qui me fait beaucoup penser à cette phrase de Paulo Coelho : « Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, essayez la routine… elle est mortelle ! »

      Je trouve ça génial si tu as pu casser une routine qui ne te convenait plus, chapeau bas pour ça ! 😉 Je suis tellement d’accord avec tout ce que tu dis, et effectivement qui sommes-nous pour juger au final ? Notre jugement ne nous rendra pas meilleur et ne rendra pas notre vie plus belle non plus. La haine de l’autre s’est installée lorsqu’on a arrêté de se mettre à la place de l’autre pour essayer de sauver notre propre confort de vie, ce qui est dommage et qui à mon avis mériterait d’être rétabli. Gros bisous ma belle Grace ! 🙂

      Répondre à MangueCoco
  • Emilie

    20 juin 2017

    Je suis justement en train de lire le livre « Ta 2eme vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » et j’adore !
    Comprendre qui nous sommes et être en accord avec soi même et les choses qui nous font vraiment envie 🙂

    Bravo pour ce beau message que tu as essayé de faire passer !

    La bise,

    Emilie / clichesdailleurs.com

    Répondre à Emilie
    • MangueCoco

      21 juin 2017

      Merci à toi Emilie ! 🙂 Je n’ai pas lu ce livre mais décidément je le vois partout, il va peut-être falloir que je le lise à force haha ! Gros bisous !

      Répondre à MangueCoco
  • Comme on est

    15 juin 2017

    Coucou !
    J’adore tes articles un peu psycho parce qu’ils me font à chaque fois réfléchir ! Je suis d’accord avec toi sur quasiment tous les points. L’ouverture d’esprit est une chose qui s’apprend dés le plus jeune âge et il faut aller au delà de nos peurs pour réussir !

    Julie – Comme on est

    Répondre à Comme on est
  • Ines

    7 juin 2017

    Je suis tout d’accord avec toi , vraiment c’est un article très passionnant !
    Gros bisous <3

    Répondre à Ines
  • NinonPtrs

    6 juin 2017

    Tu as très bien récapitulé le sujet je trouves ! L’ouverture d’esprit n’est pas une faculté donnée à tout le onde, mais avec un peu de volonté et de persévérance, on y arrive toujours 🙂 Et puis comme tu dis, ce sont les petits gestes et les petits changements qui comptent le plus! Pour ma part, j’estime être quelqu’un ouvert d’esprit lorsqu’il s’agit de faire de nouvelles choses, aller dans un endroit inconnu ou tester une nouvelle activité. En revanche, je pense que je ne suis pas assez d’ouverte d’esprit vis à vis des gens autour de moi… Mais j’y travaille 😉 !

    Ninon
    http://www.ninonptrs.fr

    Répondre à NinonPtrs
    • MangueCoco

      8 juin 2017

      Merci Ninon ! Peut-être aussi qu’il n’y a tout simplement pas qu’une seule manière d’être ouvert d’esprit, il en existe peut-être plusieurs et tous à notre manière nous le sommes un peu 🙂

      Répondre à MangueCoco
  • Dedey Hello

    6 juin 2017

    Tes articles sont très intéressants, c’est toujours un plaisir de te lire. Tu donne de très bons conseils sans juger ou être négative, c’est super agréable.
    Gros bisous

    Répondre à Dedey Hello
    • MangueCoco

      11 juin 2017

      Un grand merci à toi, car c’est un plaisir de recevoir des commentaires comme les tiens justement ! 🙂 Gros bisous !

      Répondre à MangueCoco
  • Lice

    5 juin 2017

    Un très joli article encore une fois !
    Effectivement, je pense qu’il est important de travailler son ouverture d’esprit pour s’ouvrir aux autres mais aussi à soi-même et aller au-delà de ce qu’on peut.
    Bises, à très vite

    Lice – http://www.leblogdelice.com

    Répondre à Lice
    • MangueCoco

      6 juin 2017

      Merci pour ton joli commentaire Lice ! 🙂 Je suis tout à fait d’accord avec toi, je pense aussi que pour ceux qui le veulent, développer ce trait de caractère ne peut avoir que des avantages sur leur vie. Gros bisous ! ^^

      Répondre à MangueCoco
  • Koalisa

    5 juin 2017

    Ton article pointe les bonnes raisons, et on apprécie d’autant plus les gens ouverts d’esprit quand on fait l’effort de l’être aussi. Après, ça devient d’autant plus naturel ! Bisous

    Répondre à Koalisa
    • MangueCoco

      6 juin 2017

      Merci beaucoup Isabelle ! ^^ Maintenant que tu le dis, c’est vrai que ça doit paraître un peu étrange de tomber sur quelqu’un de plus ouvert que soi, si tant est qu’on ne comprend pas leur curiosité on peut éventuellement l’assimiler à de l’oisiveté ou de la naïveté. Gros bisous !

      Répondre à MangueCoco
  • Lisa

    5 juin 2017

    Un très bel article encore une fois ! Je trouve cela très essentiel aussi d’avoir une ouverture d’esprit, de laisser ces jugements et les préjugés de côté et s’ouvrir à l’autre ou s’ouvrir à une situation.
    Respecter les choix, les gens, leur éthique est pour moi quelque chose de très important.

    Des bisous, Lisa

    Répondre à Lisa
  • Eva

    5 juin 2017

    Il y a encore de ça quelques années au lycée j’étais assez critique et donc pas assez ouverte d’esprit et je commençais à me détester pour ça justement. J’ai décidé que s’en été assez comme ça il fallait que je change et que j’apprenne à accepter les différences. Depuis j’essaye tous les jours d’avoir l’esprit un peu plus ouvert pour mieux accepter le monde!

    Répondre à Eva
    • MangueCoco

      6 juin 2017

      Avoir l’esprit critique n’est pas une mauvaise chose en soi, loin de là ! Ca démontre même que tu as confiance en tes opinions et que tu peux prendre des décisions plus facilement et rapidement. C’est quelque chose dont j’aimerais bien être capable parfois. 🙂 Mais je salue ta démarche car ton envie de t’ouvrir aux autres est une belle démarche, si tu combines à la fois ton esprit critique et ton ouverture d’esprit, ton voyage n’en sera que plus clair 🙂 Gros bisous Eva et merci pour ton joli commentaire !

      Répondre à MangueCoco
  • Hazel Rose

    5 juin 2017

    Encore un article passionnant !
    En le lisant, je me suis rendue compte que je ne m’étais jamais véritablement posée la question auparavant: « suis-je une personne ouverte d’esprit ? »  » Jusqu’à quel point ? ». Je pense qu’il est difficile de prendre vraiment conscience de tout cela par soi-même mais en y réfléchissant sur une échelle de plusieurs années, je pense avoir gagné en tolérance, en bienveillance et en curiosité . Je trouve que tu as raison, sortir de sa zone de confort, expérimenter de nouvelles choses et accepter l’inconnu est primordial.
    Un dernier petit mot pour la référence culturelle à Jim Carrey en introduction qui donne le sourire 😉
    Bisous

    Répondre à Hazel Rose
    • MangueCoco

      6 juin 2017

      Merci pour ton superbe témoignage Victorine ! <3 Ah, Jim Carrey est un grand acteur, je suis contente que tu aies apprécié la référence aussi ! 🙂 Gros bisous !

      Répondre à MangueCoco
  • Manon

    5 juin 2017

    J’aime beaucoup tes articles ma belle, ils nous poussent toujours à réfléchir et à voir plus loin. Je pense comme toi que l’ouverture d’esprit est fondamentale. Tout serait certainement plus facile, les gens se comprendraient davantage. Enfin, je crois.

    Bon lundi à toi. Bises.

    Manon ♥,
    http://www.chouquettes-mascara.com

    Répondre à Manon
    • MangueCoco

      6 juin 2017

      Un gros merci à toi Manon ! <3 Il est vrai que c'est fascinant de constater à quel point on peut avoir des difficultés à se comprendre même de nos jours ; alors en essayant d'imaginer quel défi ce devait être à l'ère où nous n'avions même pas encore la parole, ça donne un peu le vertige de voir quel progrès on a malgré tout réussi à faire en si peu de temps 🙂 Demain nous trouverons peut-être de nouvelles techniques pour encore mieux nous comprendre justement. Gros bisous !

      Répondre à MangueCoco
  • La Minute d’Emy

    4 juin 2017

    Je suis tellement d’accord avec toi ! Il faut sortir de sa zone de confort sinon on ne se dépasse pas.

    Répondre à La Minute d'Emy
  • Plume d’Auré

    4 juin 2017

    Encore un magnifique article ma belle… j’adore tes articles toujours très bien écrits et profonds. Avec un peu plus d’ouverture d’esprit dans ce monde il y aurait bien plus d’amour de son prochain et beaucoup moins de haine. J’en suis certaine…
    S’ouvrir aux autres et au monde est le plus joli cadeau que l’on peut se faire. On ouvre des portes vers des horizons multiples, on multiplie ses possibilités. On vit.
    Pleins de bisous
    Plume d’Auré
    http://www.plumedaure.com

    Répondre à Plume d'Auré
    • MangueCoco

      4 juin 2017

      Merci pour ton superbe message ma belle ! <3 Hélas comme tu le dis si bien, avec des "si" on pourrait refaire le monde... j'espère aussi que dans un futur proche, tout cela sera possible. Gros bisous et belle soirée à toi !

      Répondre à MangueCoco
  • Charlie

    4 juin 2017

    Hello Marion 🙂
    Je pense que ton texte sur l’ouverture d’esprit est très complet.
    J’ajouterai juste que certes souvent il faut sortir des sentiers battus mais il est avant tout très important de s’assurer que le chemin qu’on décide d’explorer n’est pas en contradiction avec nos valeurs propres.
    J’ai tendance à parler d’intégrité dans tout ce que je dis et pour tout ce que je fais : le fait même d’être en accord avec soi-même. Lorsque ce que tu penses, ce que tu dis et ce que tu fais est exactement la même.
    Pour finir, l’ouverture d’esprit c’est aussi la tolérance des autres et du monde qui nous entoure dans son ensemble.
    Bravo pour ce texte explicatif et plein de sens.
    Bisous

    Répondre à Charlie
    • Mangue Coco

      4 juin 2017

      Merci beaucoup Charlie ! Je suis complètement d’accord avec toi, notamment avec le fait qu’il est important de garder son intégrité ; c’est d’ailleurs ce que j’ai tenté d’exprimer en disant qu’il ne vaut mieux pas tenter quelque chose qui nous fait horreur (effectivement j’aurais pu mieux formulé en parlant de principes comme tu dis). Gros bisous ! 🙂

      Répondre à Mangue Coco

Laisser un commentaire

Tu peux réagir à cet article ou me poser une question, j'y répondrai aussi vite que possible ! :)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *